mercredi 27 juin 2012

Peu m'importe, si tu m'aimes...

Cette version de l'hymne à l'amour avec Patricia Kaas et l'immense Johnny vient de me faire pleurer. De bonheur et d'émotion.

 
Rien à rajouter. Si j'étais sur Facebook, j'hurlerais un "j'aime". Je ne suis que dans mon grenier.

Je me contenterai d'un billet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire