mercredi 16 février 2011

Faisons des rébus

El Camino vient de trouver une machine géniale : la machine à faire des rébus. Moi aussi, je m'amuse comme un fou...Mais sinon, le maitre des rébus du dimanche réside toujours en Provence...

(réponse : les casseroles s'accumulent dans la cour de l'Elysée... Oui, je fais des rébus politiques).

9 commentaires:

  1. C'est vraiment excellent ce truc :)

    RépondreSupprimer
  2. Heu… Quelque chose du genre: les tas d'idiots s'accumulent dans la cour de l'Élysée ? Mais je ne suis pas sûr…
    Merci.

    RépondreSupprimer
  3. On s'amuse comme des fous avec ce truc !
    :)

    RépondreSupprimer
  4. Oh, des rébus comme dans le journal de Mickey ! Ca me vieillit, d'un coup!

    RépondreSupprimer
  5. El Camino,
    tu as trouvé un truc génial


    Coucou,
    Tu es un maitre des rébus (réponse là bas en bas ^^)

    Gildan,
    Je trouve ça pas mal du tout


    Homer,
    Oui, c'est niveau moins haut que Coucou ^^

    RépondreSupprimer
  6. Mince, c'était pourtant le soir, pas le moment d'avoir la tête dans le Q ! Je n'avais pas vu la solution. :-)

    RépondreSupprimer
  7. Coucou,
    Mais sans la voir, on voit quand même qu'avec toi nous avons affaire à un maitre du rébus :)

    RépondreSupprimer
  8. Quand rébus, hips, zépu soif, hips... comme dirait Nicolas.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas a toujours soif, même après être passé a la fontaine ou au caveau.

    Je le comprends. J'ai le même problème...

    RépondreSupprimer